La soirée de lancement de l'association a été l'occasion de présenter la vision des fondateurs pour la suite de l'association, récolter des adhésions et de constituer un Conseil d'Administration

Salle Maubert, espace Philippe Auguste

De 18h45 à 21h30

Nombre de personnes présentes : 60

L’assemblée générale a commencé par une présentation de l’association telle que l’ont imaginée ses fondateurs, William Tolsma, Aurore Liard et Maxime Bellec.

Présentation

Maxime Bellec a commencé par parler du contexte écologique en 2018. Des études récentes ont montré que

  • 80% des insectes en Europe
  • 60% des animaux sauvages dans le monde ont disparus depuis 1970

Selon l’ONU et le Giec, les problèmes climatiques s’annoncent très importants dans le siècle à venir. En même temps, l’abondance énergétique est fortement menacée par le pic pétrolier.

Mais selon le même GIEC, 50 à 70% des solutions pour le climat se situent à l’échelle locale.

Sur le territoire, de nombreuses associations ou entreprises oeuvrent déjà pour la transition écologique. Par exemple :

  • Les incroyables comestibles qui travaillent à l’autonomie alimentaire en réalisant des jardins partagés en ville
  • Zéro Déch qui promeut les alternatives permettant de produire moins de déchets, et donc respecter la biodiversité et la consommation énergétique
  • Pti Watt, qui propose des ateliers pour construire ses propres éoliennes
  • Biocoop ou Biomonde, qui proposent un large choix de produit bio
  • La grange aux légumes, maraîchage biologique en coopérative qui réalise également de l’insertion
  • Sel’Rise qui permet l’échange de service entre citoyens, et donc notamment de réparer du matériel
  • les Coquelicots du Vexin Normand, association qui poursuit le même objectif que le nôtre, à Gasny

Deux inspirations sont citées pour le mouvement :

  • le réseau des Villes en Transition, né à Totnes en Angleterre et créé par Rob Hopkins. L’objectif est de créer de la résilience locale en produisant beaucoup plus localement, à commencer par la nourriture, et de diminuer la dépendance aux énergies fossiles
  • Alternatiba, mouvement français né à Bayonne, connu pour ses tours de France des alternatives, en 2015 et 2018. L’antenne d’Évreux avait réalisé à chaque fois un village des alternatives.

Manufacture des Capucins

Pascal Vazard a présenté ce que sera la Manufacture des Capucins et son lien potentiel avec Vers Une Transition. La Manufacture est un lieu dédié à la transition écologique. L’objectif est d’y accueillir tous les jours des événements, organisés par des associations locales ou par la Manufacture ou des entreprises qui y sont hébergées.

Précision : Vers Une Transition et la Manufacture des Capucins sont deux mouvements indépendants partageant le même objectif de promouvoir la transition écologique. Vers Une Transition sera probablement à terme hébergé à la Manufacture, mais restera indépendant dans ses décisions.

Fonctionnement de l’association

Aurore Liard a présenté le fonctionnement de l’association. Celui-ci se veut décentralisé, avec une organisation en groupes de travail qui fonctionnent en toute autonomie.

Des exemples de pôle atelier sont donnés : Guide de consommation local et durable, Référencement des association existantes, Promotion du vélo, Suivi des actions de la ville et de SNA, Promotion de l’agriculture biologique, Conférences et débats, Réduction des déchets, Recylerie / atelier réparation.

Conclusion

William Tolsma a prononcé le discours de clôture, en présentant son rêve : sa vision de Vernon après la Transition Écologique.

Buffet

Les participants étaient ensuite invités à partager un buffet. Cela a été l’occasion d’échanger entre les participants et de récolter des adhésions.

30 adhésions ont été récoltées au cours de la soirée. Un départ très encourageant !